mercredi 23 février 2011

le sel de la langue

Ce matin, à la faveur d'un instant de récréation, j'ai eu envie de lire un poème d'Eugenio de Andrade, pas un de ceux qui sont déjà dans ce blog, un autre...Ne m'ont été accessibles que ceux en portugais, langue que je n'ai jamais étudiée,  celui-ci a chanté à mes yeux... Poema XVIIIImpetuoso, o teu corpo é como um rioonde o meu se perde.Se escuto, só oiço o teu rumor.De mim, nem o sinal mais breve.Imagem dos gestos que tracei,irrompe puro e completo.Por isso, rio foi o nome que lhe dei.E nele o céu fica mais perto. ... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 09:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]