lundi 24 octobre 2005

main rouillée

Posté par Ennairam à 00:27 - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 24 octobre 2005

sonnet de fortune et de fureur

L'ombre lentement des nuagesOn pourrait dire voilà tout cela nous appartientSur le ciel délabré, sur ces vitres d'eau douceUn cuivre vénéneux d'orage célèbre sonBroyeur de galets mous, fin solveur du rébus.Les sources de la nuit sont baignées de lumière.Dans l'envol d'un espace baigné d'eaux médiantesSur les pistes transparentes aux terres, aux neiges et à l'orageEn cette plaine, en ce bel espaceSur le muet silex de midi écarteléLa symphonie majestueuse du FleuveArrache leur secret aux ondes enchantées. ... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 00:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 19 octobre 2005

Sans paroles

Parfois il existe un abîme entre le mardi et le mercredi, mais vingt-six ans peuvent défiler en un instant. Le temps n'est pas une distance en ligne droite, mais plutôt un labyrinthe, et quand on s'appuie au mur, au bon endroit, on peut entendre des pas précipités et des voix, on peut s'entendre passer, là, de l'autre côté. Tomas Transtrômer- "Répondre aux lettres" in Baltiques  (in "Tout est cendre" de Casimir Prat)
Posté par Ennairam à 16:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 15 octobre 2005

reflet

Posté par Ennairam à 16:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 14 octobre 2005

Merci

Merci à l'épicier du Petit Verger, rue du Béarnais, qui m'a aidée à me sortir d'une mauvaise passe ce soir. Il n'a pas hésité à planter là son magasin et donner un peu de son temps pour me rendre service, avec le sourire et une grande courtoisie. Son magasin est ouvert jusqu'à 21h.
Posté par Ennairam à 21:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 13 octobre 2005

double entrée

Quartier Arnaud Bernard
Posté par Ennairam à 21:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]

mardi 11 octobre 2005

Notes pour le petit jour

Où serez-vous quand agira la mort,lune aussi belle qu'un soleilqui rouliez vers le bois marin,oiseaux levés tous ensemble,beaux ouvriers de l'aurore ?Et toi, où seras-tu qu'ils éveillaient à peine,à nulle chose dans ce monde comparablesinon précisément à cette clarté grandissante,où seras-tu au petit jour ? extrait de "Notes pour le petit jour" Philippe Jacottet
Posté par Ennairam à 12:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 6 octobre 2005

hangard au rencard

Enfant on croit à la permanence des choses.La vie nous apprend le contraire.
Posté par Ennairam à 20:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 2 octobre 2005

boîtes à lettres

Posté par Ennairam à 16:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 29 septembre 2005

Tante marthe

En entrant dans le funérarium elle revêt un masque de circonstance. L’oncle Roger plombier de son état, assis à côté du cercueil, lit Capitole Info. Dès qu’il l’aperçoit il se lève, l’étreint gauchement, étouffe un sanglot, qui résonne comme un gargarisme. Elle pose les questions rituelles, dit les mots qu’elle croit adaptés, se surprend à rêver d’un café, tout de suite, même un jus de chaussette. La défunte recouverte de satin blanc lui semble sereine, le visage fardé ne laisse rien paraître de son secret. C’était avant-hier qu’on... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 21:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]