lundi 31 août 2009

Les autres étés (Claude Roy)

Il y aura d'autres étésD'autres grillons feront leurs gammesdans d'autres blésOn croisera sur la route d'autres damesUn autre merle inventeraune chanson presque la mêmeUn autre monsieur se trouvera làsous cet arbre où je t'aimeUne petite fille qui n'est pas née encoreFera une poupée en coquelicotA cet endroit précis où ton corpsendormi se mêle au bruit de l'eauOn dira (mais ce seront d'autres)Il faudrait bien un bon coup de pluieÇa ferait du bien aux récoltesLes mots feront le même bruitMais plus personne plus personnene se... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 08:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 15 août 2009

S.A.C.

Avec toujours un train de retard,  je vous invite à  voir le premier salon d'art contemporain du Carla-Bayle qui se termine lundi. J'y ai aimé  Philippe Aïni et ses "éponges à rêves" (vous verrez pourquoi si vous avez l'occasion de le rencontrer), Nurcan Giz, peintre turque, dont je ne sais que dire, sinon que j'ai aimé, les sculptures en carton ondulé de Pierre Riba, le tour du monde des sacs plastique de Denis Rivière, la rouille des bateaux de Stephane Joannes, les transgressions du fil de Sonia Aniceto,... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 20:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 13 août 2009

Alpes

depuis le dôme de Chasseforêt dans la Vanoise
Posté par Ennairam à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 1 août 2009

Alpes, Italie

"Nelle desserte pietraie dei montitroverai uno strano mercato :vi puoi barattare il vortice della vitacon una beatitudine senza confini" Milarepa
Posté par Ennairam à 20:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 2 juillet 2009

Les mots longs (Pentti Holappa)

  Dans l'espace du cerveau d'imaginaires roses livrent leur parfum,des vols d'oiseaux, des vols d'étoiles défient la tempête,la pensée dessine le retour de l'instant unique. Soudain la peau et la toile de chair hurlent,comme un nouveau-né, terrifié,goulûment. Les tissus enflent pour devenirl'humus de la mort, chair d'homme, une vague opaque balaie les châteaux de sablebâtis par les pensées. Jamais le plus ardent des poèmes n'élucideral'aigre et furtive jouissance des sens.Les mots longs, Pentti... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 23:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 10 juin 2009

La nuit (Claude Roy)

Elle est venue la nuit de plus loin que la nuità pas de vent de loup de fougère et de menthevoleuse de parfum impure fausse nuitfille aux cheveux d'écume issue de l'eau dormante Après l'aube la nuit tisseuse de chansonss'endort d'un songe lourd d'astres et de méduseset les jambes mêlées au fuseau des saisonsveille sur le repos des étoiles confuses Sa main laisse glisser les constellationsle sable fabuleux des mondes solitairesla poussière de Dieu et de sa créationla semence de feu qui féconde les terres Mais elle vient la... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 16:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 7 juin 2009

soleil

La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil (René Char)
Posté par Ennairam à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 4 juin 2009

Posté par Ennairam à 13:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 3 juin 2009

Une mort très douce

Elle continua donc d'enretenir des brumes dans sa tête et de dire oui à tout sans s'étonner de rien. Dans ses dernières années elle était parvenue à une certaine cohérence ; mais à l'époque où sa vie affective était le plus tourmentée, elle n'avait ni doctrine, ni concepts, ni mots pour la rationaliser. De là venait son malaise effaré. Penser contre soi est souvent fécond ; mais ma mère c'est une autre histoire.  Riche d'appétits, elle a employé toute son énergie à les refouler et elle a subi ce reniement dans la colère.... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 22:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 13 mai 2009

so much ...

The Red Wheelbarrow so much dependsupona red wheelbarrowglazed with rainwaterbeside the whitechickens.    -- William Carlos Williams
Posté par Ennairam à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]