En 2007 je laisse tomber  la baguette tendre et croustillante tartinée de beurre à la baratte, l’os à mœlle et sa substance encore tiède étalée délicatement sur le pain parsemée de quelques grains de fleurs de sel, le croissant avec le JDD, le sandwich au foie gras, la religieuse à la rose de chez Ladurée et autres macarons, la fondue savoyarde (Gruyère d’Alpage, Beaufort, vacherin fribourgeois, Appenzeller, Comté), la tartiflette, le magret séché,  le camembert au barbecue, le cassoulet de Lewis, la choucroute de Teta, la chantilly maison sur le crumble, et autre mets délicieux.
Il existe  de nombreuses  variétés de pommes savoureuses à croquer.

montauban_011

.