J'ai fait partie des ateliers de Monique Demay pendant quatre ans et participé à des stages avec les autres animateurs. C’est une magnifique expérience humaine et culturelle. La pratique du théâtre amateur, avec l’exigence associée, est source d'apprentissages multiples (techniques  avec le travail de la voix et du corps, psychologiques  dans la "construction du  personnage" et l’interaction avec le groupe, littéraire par la fréquentation des textes etc.). 

L’école du spectateur, dont se réclame le théâtre Jules Julien, amène à suivre activement l'actualité théâtrale et à assister à de nombreux spectacles : un bouillon de culture !


Je suis navrée de voir que cet édifice patiemment construit est aujourd’hui en péril.

 Pétition publique

Lettre ouverte